logo buda+

Buda+Possédant un riche passé industriel, la zone industrielle BUDA se trouve à Vilvorde, Machelen et la Ville de Bruxelles. Néanmoins, de nombreuses industries dans cette zone sont obsolètes ou désaffectées. Vu le délabrement de nombreux biens, le marché de la location classique n’attire pas d’entreprises fortes. Ce sont plutôt les entreprises frôlant l’illégalité qui sont attirées ici. Cette problématique est encore aggravée par le fait qu’il s’agit d’une zone frontalière entre deux régions. Tant la Ville de Bruxelles que Vilvorde se sont moins concentrées sur cette zone, elles les ont trop longtemps considérées comme la arrière-cour de la ville.

Néanmoins, il existe maintes opportunités au niveau des activités existantes et de la zone pour en faire un endroit attractif, économiquement résilient et circulaire. L'espace inutilisé peut être utilisé pour attirer de nouvelles activités et créer de nouveaux emplois.

Outre des emplois, les pouvoirs publics et les investisseurs assureront également des formations et une partie de l’espace peut être utilisé pour créer des aires d’apprentissage innovatrices rompant avec les traditions. La zone offre beaucoup de potentiel, mais une vision du futur globale et transrégionale est nécessaire pour la zone. Il est impératif d’avoir une structure d’organisation appropriée afin de prévoir une coopération durable entre les entreprises, pouvoirs publics, propriétaires et acteurs locaux concernés. Ce chantier veut y contribuer.

Dans ce cadre, en 2015, une première étude de définition exploratoire a été débutée par l'administration provinciale et la POM pour une partie limitée de la zone industrielle et dans le cadre de l'étude de segmentation de la Région flamande et de l'Internationale architectuur biënnale van Rotterdam (IABR) avec pour comme thème ‘the next economy’. Les résultats de cette étude démontrent que d'une part, il est nécessaire de s'atteler à une optimisation et différenciation des activités et, d'autre part, à créer un cadre spatial qui intègre les différents projets et garantit un redéveloppement qualitatif en relation avec les alentours.

L'aménagement du nouvel arrêt Kerklaan, le tram du Ring et les deux pistes cyclables rapides qui traversent la zone peuvent être intégrés afin de réaliser cette augmentation d'ambition spatiale dans la zone.

Avec le chantier BUDA, le programme de développement territorial Noordrand veut parvenir, en concertation avec les autres partenaires, à un plan ambitieux en vue du redéveloppement de la zone industrielle de BUDA.

Un développement ambitieux répond aux critères suivants:

  • La transition vers l'économie circulaire: Dans Buda+ cela revient à vouloir garder le plus de valeur ajoutée possible au sein de la zone.
  • L'appui aux entreprises connaissant un développement sain, en les accompagnant au cours de leur cycle de vie: depuis la formation, le start-up jusqu'à une entreprise à part entière.  Ceci implique également de nouvelles formes de collaboration entre acteurs privés et publics.
  • L'optimisation de la zone sur le plan de l'aménagement du territoire.
  • La promotion interne et externe de la zone, en facilitant des actions dans l'espace public, des campagnes de communication, des évènements, ... organisés par l'un des partenaires ou par des acteurs extérieurs.
  • La recherche et la mise en oeuvre de solutions aux problèmes de mobilité, en mettant l'accent sur le plan local, mais en accordant de l'attention aux problèmes plus vastes des deux régions.
Buda+ logos deelnemende partijen